Publié le

Résumé de ma formation de céramique à Tours

J’ai passé 5 mois dans l’école Atelier des arts céramique à Tours, pour préparer le CAP Tournage en Céramique et apprendre les bases du métier.
Je n’ai pas tout à fait fini, il me reste une semaine de stage recherche d’émail et une semaine de stage de plâtre, mais je trouve intéressant de faire un petit bilan et vous raconter comment cela s’est déroulé.

J’ai beaucoup apprécié le fait de rencontrer beaucoup de céramistes différentes, c’est intéressant de connaître les différents points de vue et expériences de chacun.
Le point fort de l’école est pour moi sa flexibilité ce qui permet de proposer des programmes à la carte suivant le projet d’installation de chaque personne, cette diversité donne des rencontres enrichissantes!

Voila comment se sont réparties mes heures de cours.

Une semaine de modelage

Dans laquelle j’ai juste testé différentes techniques de modelage de la terre, tels que le colombin, le modelage dans la masse et la plaque.

Une semaine de stage de décors

Cette semaine de stage à l’école nous a permis de voir les différentes techniques de décors qu’il était possible de réaliser en céramique.

Nous avons façonné des carreaux pour chaque technique, que l’on a ensuite cuits en basse et haute température.

Nous avons vu : le jus d’oxyde, le transfert de jus d’oxyde, l’engobe, le sgraffite d’engobe, l’engobe sur plâtre, le mishima, la couleur à peindre sous et sur émail, la corde sèche.

 

 

Le reste des heures de cours en tournage

Comme mon projet est essentiellement le travail au tour c’est logique 🙂 , les cours étaient organisés par modules.

Module 1: Initiation

Afin de maîtriser les gestes de base:

  • battre et préparer la terre
  • centrer la balle de terre sur la girelle
  • faire une quille
  • percer la balle
  • effectuer une première tirure
  • réaliser la deuxième tirure
  • sortir la pièce correctement

Module 2: La série

Ensuite l’objectif est d’essayer (d’abord puis réussir petit à petit 🙂 ) de reproduire des pièces en série, en suivant un dessin technique fourni ou réalisé par nous-même.

L’objectif pour le CAP Tournage étant de faire 20 petites pièces en deux heures, 5 grosses en 2 heures et qu’elles soient identiques.

Module 3: La gigogne

Ce nom bizarre signifie faire des formes qui s’emboîtent ou s’empilent entre elles.

Cet exercice permet de travailler les proportions et d’affiner la vue des courbes.

Il faut trouver les différents poids de terre pour chaque parties, cela prend un peu de temps!

Module 4: Les emboîtements

L’objet de ce module est de fait travailler les différents types de couvercles et d’emboîtements possibles.

Cela permet de travailler le tournage à la motte car la plupart des couvercles se réalisent ainsi.

Module 5: La théière

Il s’agit du module dernier module en vu de la préparation du CAP, il permet de travailler les collages et emboîtements.

C’est complexe car il faut gérer les différents temps de séchage pour réaliser de bons collages.

J’ai réalisé deux services à thé, un rond et un anguleux, mais qui ne sont pas encore cuits.

Module 6: Les grandes pièces

J’ai effectué un module en « rab » pour voir des différentes techniques de tournage, car on ne tourne pas pareil 800g que 8Kg.

L’objet de ce module était de monter fortement en poids, réaliser des collages de grosses pièces et appréhender les nouveaux gestes.

J’ai tourné des mottes de 8 à 12Kg d’un coup et réalisé un assemblage de trois cylindres.

Ça a donné un porte parapluie pour géants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.